Skip links

VILLE CONNECTÉE ET TRADITION CONFUCÉENNE FONT BON MÉNAGE

Société

Corée du Sud   //   Investigation

Lancée dans les années 2000, la smart city Songdo est un modèle de construction urbaine « intelligente ». Alors que les dérives liberticides liées à ce type de développement urbain sont au cœur des débats, l’utilisation intégrée de nouvelles technologies est fortement plébiscitée par les habitants de cette ville ultra-connectée. Retour sur cet enthousiasme sud-coréen pour une urbanisation à l’image de leur société: entre modernité et tradition confucéenne.

Au commencement, il n’y avait rien… ou presque. Jusqu’aux années 2000, Songdo est une zone marécageuse inhabitée bordant la Mer Jaune. Situé sur la rive Ouest de la péninsule coréenne et seulement à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Séoul, le marécage est transformé en l’espace de deux décennies et accueille désormais l’un des projets les plus ambitieux de ces dernières années en matière de «ville intelligente».

Le projet d’urbanisation démarre en 2003 sous l’impulsion des dirigeants de la ville d’Incheon située en périphérie de Séoul. À l’époque, ils souhaitent créer une « zone spéciale », vitrine des progrès coréens en termes d’innovation et d’aménagement urbain. L’objectif  est de faire à terme du quartier de Songdo un modèle d’aménagement urbain et de vendre le concept clés en main à des pays émergents comme la Chine, l’Inde ou encore le Vietnam. Afin de mener à bien ce projet, les autorités sud-coréennes s’associent à la multinationale de l’immobilier Gale qui supervise le déroulement du projet, à la firme américaine d’architecture PDK pour concevoir les plans de la ville, au géant de l’informatique américain Cisco chargé de gérer les réseaux de connectivité et à la compagnie sud-coréenne d’acier Posco responsable de la construction pour ce projet pharaonique. Son budget de 40 milliards de dollars américains fait de Songdo l’un des plus grands projets de développement urbain réalisé avec des fonds privés. En cours de finalisation, il devrait s’achever dans les années à venir et pourra accueillir jusqu’à 250 000 habitants.

[…]

Article complet au format papier dans Mayonèz Mag No.2. Retrouvez tous les aperçus d’articles de Mayonèz Mag dans la section Archives.

Texte : 
Anaïs Pluche

Illustration : 
Triple Street by Mass Studies; Photography © Changwoo Choi

Partagez cet article :

UN PAS DE CÔTÉ DANS LES MÉTROPOLES DU MONDE

Abonnement

Mayonèz Mag est un magazine au format papier. Vous pouvez vous abonner dès maintenant et le recevoir chez vous.

Je m'abonne !
"; Mayonèz Mag