Skip links

Passing by Goa

Poème

Inde   //   Société

Le bus tiraille, bringuebale, tangue 

Finira-t-il par s’envoler  ?

À chaque croisement 

à chaque dépassement 

nous «  jouons  » notre vie  !

Nous longeons le fleuve Mondavi 

Nous regardons couler

son flot nonchalant couleur kaki

Il emporte des îlots d’herbes 

des jacinthes d’eau roses et blanches 

Elles descendent interminablement

à l’allure de taxis en maraude –

depuis le cœur de l’Inde

jusqu’à la mer d’Oman

du côté de Panjim

La nature intense s’offre 

exubérante, chargée d’humidité

À foison d’immenses cocotiers 

des palmiers, des bananiers 

Le long de la route 

tous ces gens qui marchent 

toute l’île de Goa qui chemine 

fourmilière infinie

Des odeurs de bois brûlé 

de cendres, de miel 

Tous ces saris multicolores 

comme des lucioles qui scintillent 

même en plein jour

Tout se fond, se confond, s’enrichit

Juste avant la nuit

revoir les vagues

le port de Jetty

les vieux rafiots qui traînent 

les cargos illuminés 

le va-et-vient des petits bateaux 

Attendre que le soleil s’en aille

l’instant où tout s’enflammera. 

Article complet au format papier dans Mayonèz Mag Nº8. Retrouvez tous les aperçus d’articles de Mayonèz Mag dans la section Archives.

Texte :
Philippe Despeysses

Photographie :
Mathieu Despeysses

Partagez cet article :

UN PAS DE CÔTÉ DANS LES MÉTROPOLES DU MONDE

Abonnement

Mayonèz Mag est un magazine au format papier. Vous pouvez vous abonner dès maintenant et le recevoir chez vous.

Je m'abonne !
"; Mayonèz Mag