fbpx
Skip links

L’AZULEJO OU CARRELAGE PORTUGAIS SE RÉINVENTE

Investigation

Culture   //   Portugal

Mayonèz Mag propose un dossier complet, une investigation menée en 2020 qui comprend des interviews d’architectes, d’historiens de l’art, de fabricants et d’artisans, de commissaires d’exposition, d’experts en matériaux de construction et d’artistes de tous horizons comme Hervé Di Rosa, fondateur de l’Art Modeste, Maria Ana Vasco Costa, Add Fuel (Diogo Machado) ou encore Pedrita. Les sources primaires et secondaires d’information proviennent du Musée National dos Azulejos de Lisbonne, de Viúva Lamego, de Estudio Caldas da Rainha, de Santa Rufina, de Cortiço e Netos et des différentes personnes interrogées. 

Il y eut le XVIe siècle, le plus expérimental de tous. Vinrent les motifs du XVIIe , la narration du XVIIIe et l’ostentation du XIXe . Puis l’azulejo du XXe siècle s’est donné les moyens d’entrer véritablement dans l’espace public […] mais il fut un temps regardé de haut. C’était sans compter ses prouesses techniques et esthétiques. En 2020, les carreaux de céramique à la portugaise – carrelage – sont plus que jamais un matériau de premier choix pour les créations de tous genres, en particulier au Portugal. Histoire concentrée de l’azulejo portugais et interview d’experts et d’artistes comme Hervé Di Rosa, père fondateur de l’art modeste.

L’ancêtre de l’azulejo portugais est le carreau de céramique hispano-mauresque, qui comme son l’indique, est originellement maure et date de la conquête de l’Al-Andalus, ensemble des territoires de la péninsule ibérique sous domination musulmane partielle ou totale entre le VIII e et le XV e siècle. Le mot azulejo est dérivé de Al zulaydj, qui signifie « petite pierre polie » en arabe. Cet artisanat consiste à enduire d’une pâte à base d’étain et/ou de plomb – émail ou glaçure – des pièces d’argile et à les recouvrir ensuite d’une poudre de verre brut et pigmentée, laquelle se loge entre les cloisons à la surface du carreau, que l’on enfourne à nouveau et dont le motif coloré final est obtenu grâce à la forme de ces mêmes cloisons […]

Article complet au format papier dans Mayonèz Mag No.1. Retrouvez tous les aperçus d’articles de Mayonèz Mag dans la section Archives.

Les artistes les plus remarquables de l'art des carrelages: Hervé di Rosa, Maria Ana Vasco Costa MAVC, Diogo Machado ADD FUEL, Rita João e Pedro Ferreira PEDRITA

Auteur : 
Rémy Genet

Photographes / Illustrateurs : 
Ville de Lille
Kenton Thatcher “Maria Ana Vasco Costa MAVC”,  Hugo Moura “Diogo Machado ADD FUEL”, Gonçalo Villaverde “Rita João e Pedro Ferreira Pedrita Design”, Victoire Di Rosa “Hervé Di Rosa”, Luis Silva Campos “Chagas Maria Ana Vasco Costa MAVC”, Bruno Lopes “Catarina Pedrita Design”

Partagez cet article :

UN PAS DE CÔTÉ DANS LES MÉTROPOLES DU MONDE

Abonnement

Mayonèz Mag est un magazine au format papier. Vous pouvez vous abonner dès maintenant et le recevoir chez vous.

Je m'abonne !