Skip links

COMMENT « L’ART DES FOUS » EST DEVENU UNE SPÉCIALITÉ SUISSE

Culture

Suisse   //   Reportage

« L’art des fous », c’est comme cela que l’on a longtemps surnommé « l’art brut », ces œuvres réalisées par des marginaux, des enfants, des prisonniers ou des aliénés. Le plus fabuleux et le plus saisissant musée du genre se trouve à Lausanne. Tout sauf un hasard, puisque c’est en Suisse romande que le peintre français Jean Dubuffet inventa le concept…

« S’il y avait eu un ours qui peignait dans un canton suisse, il s’y serait rendu tout de suite ». En cette année 1945 qui n’est pas vraiment portée à la légèreté, la phrase de l’écrivain Jean Paulhan amuse. Elle décrit bien surtout l’état d’esprit du peintre français Jean Dubuffet, quelques semaines seulement après la défaite nazie. Les bombes atomiques n’ont pas encore été larguées sur Hiroshima et Nagasaki, la guerre dans le Pacifique continue ses ravages, mais l’on revit tout de même un peu en Europe. Paulhan et Dubuffet plus que les autres, grâce à une invitation de l’Office de tourisme de la Confédération Helvétique. Pour renouer les liens culturels avec la France les deux hommes bourlinguent dans le pays avec un natif du coin, Le Corbusier. En ce mois de juillet, dans l’une des rares contrées préservées par le conflit, Dubuffet est pris d’une frénésie sans pareille. Elle va jeter les bases de la recension de l’un des arts les plus fascinants qui soient : l’art brut. Un domaine encore intimement lié à la Suisse aujourd’hui. N’anticipons pas trop !

[…]

Article complet au format papier dans Mayonèz Mag No.3. Retrouvez tous les aperçus d’articles de Mayonèz Mag dans la section Archives.

Texte : 
Sébastien Colson

Illustration : 
MEG, J. Watts, Fondation Dubuffet, ADAGP, Paris

Partagez cet article :

UN PAS DE CÔTÉ DANS LES MÉTROPOLES DU MONDE

Abonnement

Mayonèz Mag est un magazine au format papier. Vous pouvez vous abonner dès maintenant et le recevoir chez vous.

Je m'abonne !
"; Mayonèz Mag